Publicité

Moustiques : la science révèle pourquoi ils piquent certaines personnes plus que d'autres

Vous avez l'impression que les moustiques vous piquent plus souvent vous que votre voisin et vous vous demandez pourquoi ? Des chercheurs de l'institut Johns Hopkins (Baltimore, États-Unis) ont peut-être trouvé la réponse : ils ont publié les résultats de leurs recherches en février dernier, dans la revue Cell Reports.

Les scientifiques ont mené leurs travaux sur une vingtaine de moustiques. Ils sont parvenus à "cartographier" des récepteurs spécialisés, situés sur les neurones de ces insectes, qui joueraient un rôle essentiel pour les aider à repérer leurs proies. Si les moustiques détectent principalement les odeurs grâce à leurs antennes, ils auraient également développé plusieurs sens.

Ainsi, l'espèce Anopheles gambiae, à l'origine de la transmission du paludisme, possèderaient "trois types de récepteurs" : les récepteurs odorants, les récepteurs gustatifs et les récepteurs ionotropiques. Les premiers aideraient les moustiques à distinguer les humains des animaux. Les seconds relèveraient le dioxyde de carbone, tandis que les derniers réagiraient "aux acides et aux amines", des composés présents sur notre peau.

"On pense que des niveaux différents d'acides particuliers sur la peau humaine pourraient expliquer pourquoi certaines personnes sont plus attirantes pour les moustiques que d'autres", détaille Christopher Potter, professeur agrégé de neurosciences à la faculté de médecine de l'université Johns Hopkins, dans un communiqué. Les récepteurs ionotropiques seraient donc (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite