Myélome multiple : diagnostic, symptômes, évolution, traitement de ce cancer de la moelle osseuse

Selon la fondation pour la recherche sur le cancer (ARC), on compte environ 4 000 nouveaux cas de myélome multiple chaque année en France. Ceci représente entre 10 et 12 % des cancers du sang (leucémies) diagnostiqués annuellement. On emploie le qualificatif de myélome « multiple », car les plasmocytes se mettent à proliférer anarchiquement dans la moelle osseuse de plusieurs os simultanément. Découvrez quels sont les symptômes, les causes, les traitements de ce cancer de la moelle osseuse.

Le myélome multiple, aussi appelé myélome ou maladie de Kahler, est un cancer relativement peu fréquent de la moelle osseuse. Il représente 1,3 % de tous les types de cancer diagnostiqués chaque année en France, précise l’Association française des malades du myélome multiple. Dans ce type de cancer, certains globules blancs, les plasmocytes, se multiplient de façon anarchique, et se fixent à certaines cellules de la moelle osseuse (cellules stromales) au sein de divers os du corps. Les globules blancs jouent traditionnellement le rôle de défenseurs de l’organisme contre les agressions extérieures (bactéries, virus, champignons), grâce aux anticorps (immunoglobulines) qu’ils produisent. Mais quand ils se développent de façon incontrôlée, et se répartissent dans la moelle osseuse de plusieurs os simultanément, ils fragilisent les os (risques de fracture), et limitent la production de cellules sanguines saines puisqu’ils prolifèrent à leur détriment. Cette pathologie affecte un peu plus les hommes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles