Mycohydralin (capsule, crème): ce qu'il faut savoir sur ce médicament contre les mycoses vaginales

peakSTOCK

Toutes les femmes connaissent la gamme Hydralin. Celle-ci comprend de nombreux produits et accompagne la vie des femmes, de la puberté à la ménopause. Outre des gels lavants adaptés à chaque âge, la gamme Hydralin propose également un gel hydratant pour la sécheresse vaginale ou encore un gel apaisant en cas d’irritation. Ces produits sont considérés comme des produits cosmétiques. Mais la marque propose également des dispositifs médicaux (comme le test vaginal pour détecter les mycoses) et des médicaments. Ces derniers appartiennent à la gamme Mycohydralin. Des capsules, crèmes et comprimés destinés à traiter les symptômes (brûlures, irritations, démangeaisons) des mycoses vulvo-vaginales.

Le choix d’une forme plutôt qu’une autre du médicament Mycohydralin dépend de l’indication et surtout de la localisation de la mycose. Pour le traitement local des mycoses vaginales à levures sensibles, notamment à Candida, on privilégie le Mycohydralin en capsule vaginale. Si une atteinte vulvaire est associée, il est recommandé de compléter le traitement avec l’application de la crème. Les comprimés vaginaux sont quant à eux réservés au traitement des mycoses vaginales à levures sensibles. On peut là encore les associer avec la crème si la mycose est étendue à la vulve.

La posologie et le mode d'administration dépendent bien sûr de la forme du médicament.

La posologie est d’une capsule à introduire profondément dans le vagin, de préférence en position allongée ou dans la position la plus confortable (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite