"Je n'avais plus le droit d'exister" : Jane Birkin fait des confidences bouleversantes sur le décès de sa fille Kate Barry

Capture d'écran France 3

C'était il y a presque dix ans. Le 11 décembre 2013, Jane Birkin traversait la pire épreuve de sa vie. La star perdait en effet sa fille aînée Kate Barry, tragiquement décédée après une chute mortelle du quatrième étage de son appartement, dans le XVIe arrondissement de Paris. La photographe n’avait alors que 46 ans. Après sa disparition, sa mère Jane Birkin a perdu le goût de vivre, comme elle le confie vendredi 16 septembre 2022 dans le documentaire Jane Birkin et nous, diffusé sur France 3. "Je trouvais que je n’avais plus le droit d’exister, que j’avais failli", se souvient, les larmes aux yeux, l’artiste de 73 ans. Avant de poursuivre : "De ce que je voyais, de ce que je ressentais, de ce qu’étais, ça n’avait plus aucune importance." Jane Birkin s'en est sortie grâce au soutien infaillible de ses proches, qui l'ont épaulée pendant cette douloureuse épreuve.

"Ma belle-sœur était mignonne. Elle m’a donné un livre et m’a dit : 'Tu peux écrire dedans les choses que tu aimerais lui dire.' Mais je n’étais pas assez romanesque pour ça", déplore Jane Birkin. "Je savais qu’elle était morte. Il n’y avait rien à dire. Tout s’est arrêté comme une horloge". Peu de temps après ce drame familial, l’ancienne compagne de Serge Gainsbourg est tombée malade. Ce problème de santé était pour elle "le bienvenu". "Sans être mélodramatique, ça m’a semblé tout naturel…", se souvient-elle, le regard dans le vide. Ce n'est pas la première fois que Jane Birkin évoque le décès de Kate Barry. Le 9 janvier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite