Publicité

Ne pas avoir d'enfant ? C'est un droit ! rappelle Anne-Cécile Mailfert

Ne pas avoir d'enfant ? C'est un droit ! rappelle Anne-Cécile Mailfert - Abaca
Ne pas avoir d'enfant ? C'est un droit ! rappelle Anne-Cécile Mailfert - Abaca

"Il y a énormément d'injonctions qui pèsent sur les femmes. Faire le choix de ne pas avoir d'enfants est un droit". Ces mots limpides de justesse sont ceux d'Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes. Une évidence qu'il est bon de rappeler.

Lors de son discours présidentiel ce 16 janvier, Emmanuel Macron a déployé de nombreuses annonces. L'une d'entre elles a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux : ses mots dédiés à la natalité. Et pas simplement car le président de la République a annoncé la création d'un "nouveau congé de naissance" en lieu et place du congé parental, un congé", affirme le chef de l'Etat, qui sera "mieux rémunéré"... Info déjà révélée précédemment.

Non, surtout, l'orateur politique a employé des termes forts afin d'aborder ce sujet de société qu'est la baisse de natalité en France : désignant tout d'abord l'infertilité comme "un fléau", Emmanuel Macron a ensuite partagé son souhait d'établir un "réarmement démographique". Une expression étonnamment belliciste selon, notamment, les militantes féministes...

Des voix engagées qui sont venues rappeler l'essentiel : la nécessité de préserver les droits fondamentaux des femmes. Une donnée évidente lorsqu'il est question de cet enjeu qu'est la natalité. C'est en ces termes que s'est donc exprimée Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes, sur Inter : "Il y a énormément d'injonctions qui pèsent sur les femmes".

"Faire le choix de ne pas avoir d'enfants est un droit..."

"Les femmes ne trahissent pas leur patrie !"

On partage ces mots d'une limpide justesse : "Je voudrais rappeler à toutes les auditrices qui ont fait le choix de ne pas...

Lire la suite


À lire aussi

Trop sulfureuse ? Britney pose topless... Et se fait virer d'un hôtel !
Historique : les réalisatrices sont majoritaires aux César dans plusieurs catégories !
Sophie Marceau s'indigne : oui, l'IVG est encore "menacée" en France