Publicité

"On ne doit pas accepter ça" : victime de sexisme, la judokate Romane Dicko veut porter plainte

Victime de haine sexiste et raciste sur les réseaux sociaux, la championne de judo Romane Dicko compte bien porter plainte. Une décision non seulement intime mais militante.

"Femme de ménage", "Un gros tas", "Singe", "Graisse". Ces qualificatifs ignobles, Romane Dicko a eu la malheureuse expérience d'en témoigner. Ce n'est là qu'une petite, une toute petite, partie des messages abominables qui sont venus entacher les réseaux sociaux, en réaction à l'une de ses performances.

Commentaires qui se comptent par dizaines et ont été partagés par la judokate multi médaillée sur son compte Instagram, et qui ont suscité une bien légitime indignation. Mais la sportive professionnelle ne compte vraiment pas s'arrêter là : elle souhaite porter plainte désormais.

Une décision très importante qu'elle a rendue publique.

Pour l'ex championne du monde (et quadruple championne d'Europe) de 24 ans, ce déferlement de sexisme et de racisme ne peut plus durer. Et elle l'a fait savoir avec un puissant discours. On l'écoute !

"Ce n'est pas normal !"

Sur Instagram, relate Le Parisien, la judokate de haut niveau s'est effectivement exprimée. Et a dit les termes : "Honnêtement, je trouve ça dommage de dénigrer des femmes de cette façon, gratuitement qui plus est".

"J'ai toujours eu du mal à comprendre comment l'on pouvait écrire ce genre de choses sur internet, sans penser à l'impact que ça pourrait avoir sur les personnes concernées..."

"En voyant tout ça, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à une adolescente qui pourrait recevoir ce genre de commentaires. Je pense porter...

Lire la suite

À lire aussi

On en sait plus sur la saison 2 de "Mercredi" ! (Jenna Ortega se confie)
Ne pas avoir d'enfant ? C'est un droit ! rappelle Anne-Cécile Mailfert
Clara Luciani se déploie ENFIN au cinéma (et c'est une excellente nouvelle)
VIDÉO - Anne-Élisabeth Lemoine victime de sexisme dans C à vous, l'animatrice balance !