Publicité

"Je ne parlais plus" : Mika se confie sur le harcèlement scolaire qu’il a subi plus jeune

En France, aujourd’hui, un élève sur cinq est victime de harcèlement. Avant d'être la pop star que tout le monde connaît, Mika a été l’un d’entre eux. Dans son clip Hurts, sorti en 2016, il met en scène le harcèlement scolaire à travers des scènes tournées dans un lycée. "I can’t stop hearing all the words you said" (Je ne peux pas arrêter d’entendre les mots que tu as dits) scande le refrain, sur une musique dansante, témoin de l'impact que peuvent avoir les mots, même des années plus tard. Ce combat contre le harcèlement scolaire, Mika l’a confié à plusieurs reprises dans les médias. Le 6 novembre 2023, il était même présent dans un lycée parisien pour une discussion avec des élèves aux côtés de la Première dame, Brigitte Macron. Ensemble, ils ont accordé une interview à nos confrères de BFMTV pour briser l’omerta qui entoure le harcèlement scolaire. Et cette problématique du silence, bien souvent caractéristique du phénomène, le chanteur l’a aussi confiée à Léna Mahfouf dans son podcast Canapé six places, sorti le 15 novembre 2023. "J’ai fait de la musique parce que j’avais des problèmes à l’école et j’allais arrêter de parler. Il y a eu un moment où j’avais vraiment un problème avec le harcèlement et donc je me suis retiré et je ne parlais plus", a-t-il raconté à la YouTubeuse.

Harcelé par les autres élèves, mais aussi par une professeure de l’établissement où il était scolarisé, à Londres, Mika est resté profondément marqué par ce traumatisme. "C’est ma sœur Paloma qui a tout (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite