Neurinome de l’acoustique (schwannome vestibulaire) : cause, symptôme, évolution, traitement

Tumeur non cancéreuse, le neurinome de l’acoustique se développe aux dépens du nerf de l’audition et de l’équilibre, appelé nerf cochléo-vestibulaire. Généralement unilatérale, cette tumeur peut avoir d’importantes répercussions sur la qualité de vie, voire sur l’état de santé général. Comment la détecter précocement ? Quels sont les traitements actuellement disponibles ? Explications.

Les neurinomes de l’acoustique sont des tumeurs bénignes (non cancéreuses) qui se propagent au niveau de la gaine du nerf cochléo-vestibulaire, qui est le huitième nerf crânien. Ce nerf auditif provient de la fusion du nerf cochléaire et du nerf vestibulaire. Il joue un rôle majeur pour les sens de l’audition et de l’équilibre. Même s’il évolue de manière lente, le neurinome de l’acoustique peut endommager sérieusement les différents nerfs crâniens qui se trouvent à proximité, voire impacter le tronc cérébral, qui est la partie du système nerveux central située entre la moelle épinière et le cerveau. En effet, les tumeurs sont localisées entre le cervelet et l’os du rocher (oreille), et sont très souvent détectées lorsque le patient consulte pour des vertiges, des acouphènes ou une baisse d’audition. Selon le service de neurochirurgie de l’hôpital Lariboisière, les schwannomes vestibulaires restent des tumeurs rares, puisqu’elles ne concerneraient que 100 000 personnes chaque année, avec une prévalence chez les 40/60 ans. D’autre part, seuls 40 % des neurinomes de l’acoustique croissent à partir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles