Ni introverti, ni extraverti ? Et si vous étiez ambiverti ?

·1 min de lecture

Vous ne pouvez vous décrire ni comme introverti, ni comme complètement extraverti ? Eh bien c'est peut-être que vous êtes ambiverti, un juste mélange entre les deux...

Faites vous partie des deux tiers de la population qui se considèrent comme ambivertis ? Autrement dit ces gens qui ne sont ni introvertis, ni extravertis mais plutôt, un peu des deux. Des personnes qui apprécient autant leur solitude et leur petit monde intérieur que de briller en société en étant bien entourées. Ce terme qui demeure pour le moins méconnu a pourtant été employé pour la première fois en 1927 par un certain Kimball Young, psychologue réputé et ancien président de l'Association américaine de sociologie. Ce n'est ensuite qu'en 2013 que le mot "ambiverti" a été réintroduit en psychologie, comme pour parler d'un entre-deux entre l'introversion et l'extraversion.

Comment reconnaître un ambiverti ?

Pour trouver son équilibre, l'ambiverti aura donc aussi bien besoin de s'ouvrir au monde extérieur que d'avoir des moments où il se retrouvera seul avec lui-même. L'avantage est qu'il saura puiser son énergie dans chacune de ces situations, dans lesquelles il arrive à être parfaitement à son aise. Ne comptez pas non plus sur lui pour faire dans l'extravagance ou dans la démonstration lorsqu'il est en société. Toutefois, il n'est pas non plus du genre à se faire discret et à rester en retrait.

L'ambiverti sera plutôt la personne sociable toujours partante pour engager la conversation et amuser la galerie. Tel un caméléon, sa plus grande qualité est certainement son incroyable capacité d'adaptation dans presque tous les environnements, (...) 

Lire la suite sur Grazia.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

Pourquoi les mouches se frottent-elles les pattes ? Et pourquoi cela peut être très dangereux pour nous, humains ?
Découvrez l'impact de la couleur de vos murs sur vos sentiments
Voici combien d'heures il faudrait travailler par jour pour être vraiment productif (spoiler : on a tout faux en France)
Merci le confinement ! La masturbation féminine est de plus en plus plébiscitée depuis la crise sanitaire, selon une étude
Vacances de la Toussaint : où partir pour prendre un dernier bain de soleil avant l'hiver ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles