Publicité

Noa Argamani, une otage dont l’enlèvement a marqué les esprits apparaît sur une vidéo du Hamas

Le 14 janvier marquait le 100e jour de captivité des 132 otages aux mains du Hamas depuis l’attaque du 7 octobre. Le même jour, l’organisation a publié une vidéo de trois otages, parmi lesquels Noa Argamani, dont le visage déformé par la peur, lors de son enlèvement, avait marqué le monde entier.

Cent jours sans nouvelles de leurs proches. Les familles de trois otages israéliens – deux hommes et une femme – ont peut-être encore une raison d’espérer. Ce dimanche 14 janvier marquant le 100e jour de captivité des otages, des milliers de personnes se sont réunies à travers le monde pour rendre hommage aux 132 victimes encore aux mains du Hamas. Dans une vidéo de 37 secondes, où il n’apparaît aucune information concernant la date à laquelle elle a été filmée, on aperçoit les trois otages demandant en hébreu aux autorités israéliennes d’agir pour leur libération. Le visage de la jeune femme, Noa Argamani, est connu du monde entier : les images de son enlèvement au festival Tribe of Nova, lors de l’attaque sanglante du 7 octobre 2023, avait profondément marqué les esprits. Sans doute en raison de son regard rempli de terreur.

« Demain, nous vous informerons de leur sort »

Dans la vidéo de propagande du groupe, elle figure aux côtés de Yossi Sharabi, 53 ans, et Itai Svirsky, 38 ans, demandant expressément au gouvernement israélien de faire « tout ce qu’il peut » pour assurer leur retour en toute sécurité, selon la description faite par le « New York Post ». Tous concluent par un message adressé au peuple israélien : « Votre gouvernement ment ». Le tout accompagné de cette phrase, signée du Hamas : « Demain, nous vous informerons de leur sort. » Aucune information n’est donnée, par ailleurs, sur la date du...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi