Noël est la période la plus propice aux tromperies, surtout au travail

Wassila Djellouli
Journaliste lifestyle
Crédit Getty

Où est donc passé l'esprit de Noël ? Selon une récente étude, un tiers des adultes a déjà été infidèle aux alentours du 25 décembre. Et pour la plupart d'entre eux, l'incartade a eu lieu lors d'un pot de fin d'année au travail.

Durant le mois de décembre, tout respire la fête et les moments partagés avec ceux qu'on aime. Pourtant, certains trouvent le moyen d'avoir l'esprit ailleurs. Pendant que leur conjoint.e a le nez dans les emballages cadeaux, les guirlandes du sapin et la préparation de la dinde farcie, ces derniers préfèrent passer du bon temps avec un.e autre. En d'autres termes, avoir une relation extra-conjugale.

Un tiers des interrogés a déjà fauté à Noël

Et ne croyez pas que cela n'arrive qu'à une poignée de malchanceux : une récente étude du site Illicit Encounters, menée auprès de 1000 adultes, a montré qu'un tiers d'entre eux avaient été infidèles au moment de Noël. Un chiffre énorme, et peut-être quelque peu biaisé par le fait que l’enquête soit menée par un site de relations extra-conjugales. Mais qui risque d'en contrarier plus d'un. La période à surveiller de près pour les plus inquiets ? Les trois semaines précédant le réveillon du 24 décembre. Contre toute attente, ce moment de l'année est même plus propice aux tromperies que la Saint-Sylvestre et les vacances d'été.

Crédit Getty

À croire que les petites tenues de plages et les danses endiablées du 31 ne constituent pas les plus grosses tentations. Pour tenter d'en savoir plus sur ces tromperies, mieux vaudrait en effet regarder du côté des pots de Noël au boulot.

L’infidélité à un pot de fin d'année

Selon le sondage, la plus grande partie de ces adultères ont en effet lieu lors des célébrations au travail. "Les tensions sexuelles qui se sont fait sentir toute l'année explosent à cause de l'alcool ou de l'opportunité d'embrasser un collègue sous une branche de gui”, explique Christian Grant, responsable chez Illicit Encounters. Sans compter l’excitation provoquée par la perspective des vacances et des multiples fêtes.

Si 57% des infidèles ont affirmé l'avoir été avec un collègue à une fête de bureau, le flirt commence d'ailleurs souvent bien avant. 74% des interrogés ont ainsi admis avoir commencé à tourner autour de cette fameuse target avant le mois de décembre. Et près de la moitié des personnes infidèles poursuivraient leur aventure au-delà des fêtes...

A LIRE AUSSI

Comment savoir si votre mec/meuf vous trompe ? On a peut-être un début de réponse

Nous serions nombreux à rester tard au bureau pour nous faire bien voir

En amour, tout (ou presque) se joue en fait au deuxième rendez-vous