Publicité

Nora Hamzawi refuse de défendre le dernier Jacques Doillon : elle s'explique

Nora Hamzawi refuse de défendre le dernier Jacques Doillon : elle s'explique - BestImage, COADIC GUIREC / BESTIMAGE
Nora Hamzawi refuse de défendre le dernier Jacques Doillon : elle s'explique - BestImage, COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Alors que Guillaume Canet refuse de faire la promo du prochain Benoît Jacquot, où il joue, Nora Hamzawi refuse de soutenir le nouveau Jacques Doillon. Elle explique enfin pourquoi.

Tout est parti d'une simple story Insta à l'origine. Banale peut être et pourtant : courageuse, et abondamment commentée. Alors que Judith Godrèche accusait le cinéastes Jacques Doillon d'agressions sexuelles, l'une des stars de son prochain film, l'actrice et humoriste Nora Hamzawi, annonçait son refus catégorique de faire la promo du film en question. Et plus encore, se prononçait pour l'annulation de sa sortie en salles.

Une prise de position qui en annonçait d'autres : récemment, Guillaume Canet a fait savoir qu'il refuserait de soutenir le nouveau film de Benoît Jacquot, cinéaste accusé à l'unisson par Judith Godrèche. Mais cette parole, comment Nora Hamzawi l'explique-t-elle aujourd'hui ?

Sur les ondes d'Inter, elle raconte tout.

"Le film de Jacques Doillon a été tourné il y a quatre ou cinq ans, mais il est bloqué pour des raisons de désaccord avec la production sur le montage, je crois. Tout le monde avait un peu fait le deuil de ce film. Et là, j'apprends que le film va sortir au moment où il y a toutes ces accusations de harcèlement, de violence et de viol. Donc il y a un gouffre". Pour l'humoriste, il devenait dès lors impossible de défendre ce projet.

Et plus qu'une certitude, ce fut une intime conviction : "La question ne se pose même pas pour moi. Il est en train de se passer quelque chose d'important concernant la libération de la parole sur des faits de violences sur mineurs dans le milieu du cinéma. Sortir le...

Lire la suite


À lire aussi

"Je soutiens !" : François Civil applaudit Judith Godrèche et Anouk Grinberg
Encore vierge à 35 ans ? Rien de grave ! insiste Rebel Wilson
"Difficile" : Anne Hathaway parle de sa fausse couche, et brise un énorme tabou