Publicité

Accusée d’agression sexuelle, la vice-présidente de la Ciivise annonce sa mise en retrait

La nouvelle vice-présidente de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants quitte temporairement ses fonctions, annonce « Le Parisien » ce mercredi 7 février. Caroline Rey-Salmon est visée par une plainte pour agression sexuelle.

Mise à jour le 7 février à 14 h 40 – Caroline Rey-Salmon se met en retrait de ses fonctions « pour préserver » la Ciivise. La pédiatre légiste et nouvelle vice-présidente de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux mineurs a annoncé sa décision ce mercredi 7 février aux membres de l’instance, selon les informations du « Parisien ». « Je souhaite que notre commission puisse travailler sereinement », ajoute-t-elle dans un message WhatsApp consulté par nos confrères. La professionnelle de santé âgée de 65 ans devrait s’exprimer publiquement dans la soirée via un communiqué de presse.

Article du mardi 6 février 2024 - À peine renouvelée, la Ciivise est éclaboussée par un scandale. Au lendemain du lancement de la nouvelle commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants, lundi 5 février, sa vice-présidente Caroline Rey-Salmon, récemment nommée à la tête de l’instance, est accusée d’agression sexuelle, révèle France Info. La victime présumée est âgée de 25 ans, et a porté plainte ce mardi 6 février dans un commissariat près de chez elle.

Lire aussi >>  Inceste : 6 chiffres à connaître pour comprendre l'ampleur du fléau

Expertise gynécologique dans le cadre d’une enquête judiciaire

Les faits se seraient déroulés lors d’un examen gynécologique réalisé il y a près de quatre ans par Caroline Rey-Salmon, pédiatre...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi