Publicité

Je suis nutritionniste et j’éviterais ces 4 viandes en priorité si j’avais du cholestérol

Le cholestérol n’a pas que du mauvais : il est un lipide essentiel au bon fonctionnement de votre organisme. Il est important d’avoir du bon cholestérol (HDL) pour être en bonne santé. C’est uniquement le mauvais cholestérol (LDL) qui doit être régulé. On parle d’hypercholestérolémie lorsqu’une personne accumule trop de mauvais cholestérol. Ce phénomène est en partie responsable de la survenue de l’athérosclérose, cette pathologie à l’origine la formation de plaques de lipides (matières grasses) dans le sang. Ces dernières vont à termes encrasser les artères et les boucher. Il s’agit de la première cause de maladie cardiovasculaire dans le monde. Elle peut être propice à l’infarctus du myocarde. En France l’hypercholestérolémie concernerait 20 % de la population, estime la Fédération Française de Cardiologie. Ce phénomène est en grande partie lié à l’alimentation. Les produits transformés, riches en matières grasses, les graisses animales et les aliments frits sont propices à l’élévation du cholestérol. Avec Raphaël Gruman, nutritionniste (La Méthode Gruman), Top Santé fait le point sur les viandes à limiter.

Toutes les viandes ne sont pas nocives pour le cholestérol

Rassurez-vous, toutes les viandes n’augmentent pas le mauvais cholestérol. Vous pouvez consommer volontiers la volaille, la dinde, le veau… En clair, la viande maigre, pauvre en matières grasses. Le mauvais cholestérol sera favorisé par (...)

Lire la suite sur Top Santé

3 choses qui se passent dans le corps si vous suivez le régime vegan pendant une semaine
Connaissez-vous l'aliment qui a l'index glycémique le plus élevé ? Indice : ce n'est pas le sucre
Pour éviter de souffrir du diabète, c'est à ce rythme qu'il faut marcher
Pour soigner le foie, un nutritionniste mise sur ces 4 compléments alimentaires
Flambée de pneumonies chez les moins de 15 ans : faut-il s'inquiéter ?