« Où sont les femmes ? » : la SNCF s’engage pour féminiser ses emplois

·2 min de lecture

Un monde d’hommes, la SNCF ? Seulement 23% de femmes y sont employées aujourd’hui... mais ce chiffre était de 10% dans les années 80, et l’entreprise se bat pour accroître la mixité et l’égalité femmes hommes. En témoignent ces trois salariés et dirigeants de la compagnie de chemin de fer, tous engagés pour la féminisation des métiers, au sein du réseau SNCF mixité.

Marlène Dolveck, Directrice Générale, SNCF Gares & Connexions

Marlène Dolveck
Marlène Dolveck

© SNCF

46 ans, mère d’une famille recomposée de 6 enfants et…dirigeante de SNCF Gares & Connexions, en charge des 3000 gares françaises ! Lorsqu’on demande à Marlène Dolveck comment elle parvient à accomplir tout ce qu’elle fait, elle répond « je suis convaincue que tout est question d’équilibre dans la vie. Il faut sortir de la culpabilité : la mère parfaite n’existe pas ! » Après des débuts en tant que professeure d’économie, Marlène Dolveck est passée par des postes de direction au Crédit Agricole, chez HSBC et à La Poste. Sa génération a bénéficié des quotas mis en place dans les entreprises depuis la loi Copé-Zimmermann. « J’ai définitivement fermé la porte au syndrome de l’imposteur, raconte-t-elle. Si j’en suis là aujourd’hui, ce n’est pas par chance, c’est parce que j’ai beaucoup travaillé. » Cette confiance en elle, Marlène Dolveck tente de la transmettre à ses collaborateurs par un management exigeant et bienveillant. « C’est par la diversité qu’une entreprise atteint la performance. Aujourd’hui, je souhaite accompagner les jeunes femmes pour qu’elles choisissent des postes qui leurs plaisent. Et qu’elles soient libres, surtout. » Une ambition communicative !

Marina Mateos, conductrice de TGV depuis 2016

Marina Mateos
Marina Mateos

© SNCF

Des femmes conductrices de TGV, en France, il y en a 9... sur 1400...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles