OK Boomer : que signifie cette nouvelle expression que l'on voit partout ?

Sur les réseaux sociaux comme dans la vraie vie, une nouvelle expression s'est petit à petit fait une place dans la bouche des Millennials : "Ok Boomer". Cette dernière, si elle part avant tout d'une forme d'humour, reflète malgré tout les conflits et tensions entre la génération des "boomers" et les plus jeunes. Mais que signifie-t-elle, exactement ? 

Ok, Boomer

Née sur TikTok, très vite arrivée sur Twitter et Instagram, puis dans la vie quotidienne de la génération Z, "Ok Boomer" est la nouvelle expression du moment. Rien à voir cette fois-ci avec "Bomboclaat" ou "Sco Pa Tu Manaa" : leur seul point commun ? Un caractère viral – née aux Etats-Unis, elle a rapidement dépassé les frontières – et une interrogation pour ceux qui la découvrent pour la toute première fois : mais qu'est-ce que ça veut dire ? 

"Ok Boomer", une expression de dédain

Pour comprendre cette expression, il faut d'abord s'intéresser au mot "boomer". Ce mot qualifie la génération des baby-boomers, c'est-à-dire toutes les personnes nées pendant la période du baby-boom, entre 1946 et 1964. Le "Ok Boomer" pourrait être traduit comme un "Cause toujours le vieux". Une preuve de dédain envers les générations passées ? Un manque de respect envers nos parents et nos grands-parents ? Pas tout à fait. 

Pour les jeunes qui l'utilisent, le "Ok Boomer" est avant tout une réponse qui témoigne d'une forme de lassitude face à nos aînés face à leur mépris des angoisses et des envies des nouvelles générations. 

Une expression symbole de conflit 

Les disputes entre les générations sont en effet de plus en plus nombreuses. Les boomers trouvent les jeunes trop sensibles, trop compliqués, trop feignants... Tandis que les Millennials reprochent à leurs aînés de vivre dans le passé, de ne pas prendre leurs inquiétudes en compte, et surtout, de refuser de changer leurs habitudes, que ce soit pour prendre soin de la planète ou pour lutter contre les discriminations, ou tout simplement comprendre que la situation des jeunes d'aujourd'hui n'est pas la même qu'il y a 10, 20 ou 30 ans. 

Très rapidement, l'expression "Ok Boomer", qui a vu le jour sur TikTok, est devenue un cri de ralliement, qui est allé jusqu'au parlement néo-zélandais. Interrompue par un collègue plus âgé lorsqu’elle défendait une loi contre la crise climatique, la députée de 25 ans Chloë Swarbick a répondu par un "OK boomer" qui a fait le tour du monde... 

Le problème, c'est que les membres de la génération du baby-boom se considèrent insultés par cette expression. A tel point que certaines entreprises américaines ont interdit son utilisation dans le cadre du travail, considérant qu'il s'agit d'une forme d'agéisme... Ce qui n'aide pas vraiment à résoudre les conflits entre les générations. Une chose est sûre, toutefois, l'expression a dépassé le stade de l'effet de mode, et son utilisation semble bien partie pour durer. 

A LIRE AUSSI

Que signifie "Bomboclaat", le nouveau mot que l'on voit partout sur Twitter ?

Sex list : pourquoi garder une liste de ses partenaires sexuels ?

John Legend est l'homme le plus sexy de la planète