Publicité

Ongle bleu : quels sont les bons gestes en cas d’hématome de l’ongle ?

Vous vous êtes coincé le doigt dans la porte, vous avez reçu un objet lourd sur le pied, ou vous portez des chaussures trop petites, et cela a donné lieu à un hématome de l’ongle. De coloration bleue ou noire, cet hématome sous-unguéal peut être impressionnant à voir, mais n’est pas dangereux. Pour soulager la douleur éventuelle provoquée par l’épanchement sanguin, il faut évacuer le sang. Découvrez quels sont les bons gestes à faire en cas d’hématome sous l’ongle.

Un hématome sous l’ongle donne une coloration bleue à ce dernier. En cause, des traumatismes répétés (course à pied, port de chaussures trop petites ou trop étroites…), un choc sur l’ongle (coup de marteau, main coincée dans une porte, poids reçu sur le pied, fracture du pied…). À la suite de ce traumatisme, votre ongle va se décoller légèrement et entraîner une rupture de vaisseaux capillaires, informent les cliniques de podiatrie Pomedic. D’où cet écoulement de sang qui, en stagnant, prend une teinte bleue, voire noire. Cet hématome peut être très peu sensible, ou au contraire très douloureux. En effet, en raison de la pression induite par l’hématome, vous pouvez ressentir des douleurs pulsatiles.

Si seule une petite partie de l’ongle est concernée et que vous ne souffrez pas, il suffit alors d’attendre la repousse complète de l’ongle pour que cela disparaisse. Comme l’ongle pousse en moyenne d’un millimètre par mois, cela peut prendre plusieurs mois. Si en revanche l’hématome sous-unguéal est douloureux, alors il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite