Ophélie Winter et ses passions amoureuses : "C'était un truc de fou"

·4 min de lecture
Getty

Le retour de la mode des années 90 signe-t-il celui d'Ophélie Winter ? Avec la sortie de son livre autobiographique Résilience, l'interprète du titre culte Dieu m'a donné la foi revient sur ses débuts dans la chanson et au cinéma, son parcours d'icône, sa relation tumultueuse avec sa mère, ses déboires avec la presse qui a eu raison de son histoire avec MC Solaar. Retour sur le couple mythique qu'ils ont formé.

Dieu lui a donné la gloire, la beauté et quelques déboires. Après de longues années passées loin des tapis rouges et rythmées par des rumeurs la disant ruinée, Ophélie Winter est de retour. Dans son livre autobiographique Résilience (ed. HarperCollins), la chanteuse phare des années 90-2000 revient sur son parcours, ses galères et ses célèbres idylles. On se souvient du couple qu’elle a formé avec Alain Chabat, de sa relation avec Prince, mais surtout de son histoire d’amour avec MC Solaar qui a marqué ses heures de gloire. Entre eux, tout a commencé au cours d’une soirée de 1995. "MC Solaar, comment je l'ai rencontré ? Une copine dans une soirée. On était chacun à notre table et elle nous a présentés. Au premier abord, je me suis dit : ‘Il est bizarre, ce mec’. Et lui, pareil, il a dû se dire: ‘Mais quelle pétasse !’ Il était très réservé", a-t-elle confié dans les colonnes de Libération en 1998, à l’occasion de la sortie de son second album Privacy. 

Vidéo. Retour vers le passé Ophélie Winter

Ophélie Winter et MC Solaar traqués par la presse

Très vite, le rappeur et la belle blonde entament une relation amoureuse. Bien décidés à se voir dès que possible tout en préservant leur intimité des objectifs indiscrets des paparazzi, ils s’arrangent pour avoir "des plannings qui concordent" avec les projets de l’un et l’autre. "On s'arrange pour bouger ensemble (…). Quand je ne travaille pas, je le suis en tournée. Quand il ne travaille pas, il me suit en studio". Ensemble, ils ont collaboré sur la chanson Un jour, qu'elle a interprète en 1996 pour la bande originale du film de Disney, Le Bossu de Notre-Dame.

Quant aux nombreuses rumeurs des tabloïds sur leur relation, elle a répondu : "Ça ne casse pas à l'intérieur quand t'aimes quelqu'un. Ça se voit que je n'ai ni le temps, ni le moyen d'aller voir quelqu'un d'autre, et lui non plus. Donc, les conneries, les photomontages… pour nous deux, à la maison, ça reste pareil. C'est au niveau des autres, quand tu sors et qu'il y a un nouveau Voici que ça pèse. Soit tu t'en fous, soit tu ne le digères pas". C’est pourtant bien l’engouement de la presse pour le couple qui a eu raison de leur histoire en 2001. Une situation que "subissait" MC Solaar qui a confié sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel en 2018 : "J'avais lu un livre d'un professeur, de Laborit, qui parlait de l'éloge de la fuite, et moi, j'ai compris que s'il y avait quelque chose qui nous gênait, une espèce de mur, on peut taper dedans (...) ou bien le contourner". Avant de conclure : "Ça m'a confirmé quelque chose. Pour vivre heureux, vivons cachés".

Vidéo. Ophélie Winter traumatisée par Danse avec les stars : la chanteuse évoque ses séquelles et s'en prend à la production de l'émission

Une histoire qu'elle a évoquée dans son livre sans jamais vraiment le nommer comme lui a fait remarquer Laurent Ruquier dans On est en direct, le samedi 29 mai 2021. "J'ai pas fait attention... J'évoque les vraies histoires d'amour qui ont duré trois, quatre ans. Par respect pour eux (...). Je n'ai pas du tout envie de parler d'eux. Ça ne se fait pas, c'est de la diffamation ou j'en sais rien", a-t-elle tenté d'expliquer. Si elle a concéder d'avoir "rien dit de mal" sur son ex-compagnon dans son livre, elle a souligné les concernés par les passages de son livre se reconnaitront. 

Au fil des pages de son ouvrage, on peut lire sur sa romance avec le rappeur français : "En le rencontrant aux Bains Douches, je découvre un homme doux, érudit, à mille lieux du cliché du rappeur des cités. Pour nous deux, ce fut le coup de foudre version Hollywood". Avant de poursuivre : "Je n'avais encore jamais vécu une histoire aussi exaltante, fusionnelle, torturée, auprès d'un homme que je considérais comme mon âme soeur. Contrairement à Prince, il était de ma génération et ne se posait pas en mentor. Nos rapports étaient d'égal à égal". Entre eux, l'histoire est sérieuse : "Au bout de quelques années, nous avons acheté une maison ayant appartenu à Charles Aznavour, en banlieue ouest (...) J'ai vécu avec lui une relation de tous les extrêmes. A force de vouloir la faire perdurer à tout prix, nous nous sommes détruits l'un l'autre".

Ses idylles avec Dida Diafat, Prince et Alain Chabat 

L’année suivante, l’ex-animatrice du Dance Machine Club sur M6 a croisé la route d’Alain Chabat. En couple avec l’acteur pendant près de trois ans, elle a chanté pour lui la bande-originale du film RRRrrrr!!! qu'il a réalisé en 2004. Par la suite, Ophélie Winter est apparue au bras du champion de boxe thaï, Dida Diafat, puis l'homme d'affaires Michael Benisty. Au cours de sa jeunesse, la comédienne a également connu une idylle avec le célèbre chanteur Prince qu’elle a rencontré en 1993. "Prince, c'était vraiment waouh parce que j'avais 17 ans. À l'époque, j'étais gamine. J'allais encore à l'école et le week-end, j'allais à Paisley Park, c'était un truc de fou", a-t-elle raconté à Thierry Ardisson. "On a eu un truc, c'est un coup de foudre. On s'est rencontré le soir à l'after show et le lendemain il m'a envoyé un billet d'avion pour le rejoindre, ça a été hyper rapide et ça a duré 4 ans", a-t-elle confié à Laurent Ruquier dans On est en direct.

Ophélie Winter prête à devenir princesse de Monaco ? 

Dans la foulée, elle a confié qu’elle aurait pu devenir princesse de Monaco puisque le compagnon de Charlène de Monaco lui aurait fait sa demande : "Pas lui personnellement. À l'époque je travaillais avec ma mère, il y avait les fax et on a reçu un rouleau de fax de Monaco qui nous proposait genre avec un contrat et tout de l'épouser, d'habiter là-bas et d'être sa femme quoi... Ma mère était complètement hystérique, elle voulait que je le fasse. Moi je lui ai dit : 'Mais attends j'ai 17 ans, j'ai envie de travailler, j'ai envie d'être une femme indépendante, je n'ai pas du tout envie d'être princesse…’". Un refus qui n’a pas affecté ses relations avec le prince Albert II de Monaco : "J'étais très copine avec Albert on s'entendait vraiment très bien, mais j'avais tellement envie de travailler que pour moi, c'était antinomique". Depuis, la chanteuse se fait discrète sur sa vie amoureuse. 

À lire aussi :

>> Ophélie Winter victime d'inceste : ses terribles confidences sur son oncle et sa mère dans Quotidien

>> Géraldine Maillet évoque les problèmes de drogue d’Ophélie Winter et confirme : "Aux Bains, tout le monde touchait à la cocaïne" (VIDEO)

>> VIDÉO - Ophélie Winter n’a pas renoncé à devenir maman : « J’ai congelé des œufs dans le monde entier »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles