Origine du Covid : la piste de la chauve-souris se confirme

·1 min de lecture

Quelle est la source de la crise du Covid-19 ? Est-ce un virus échappé d'un laboratoire ? Un virus propagé par l'élevage intensif et la consommation de pangolins ? Ou vient-il directement de la chauve-souris ?

Une récente étude publiée par l'Institut Pasteur du Laos et menée avec l'Université Nationale du Laos semble confirmer que le virus pourrait venir de cet animal volant.

Plusieurs fois, des coronavirus ont été détectés chez des chauves-souris. Mais ils ne présentaient pas de "domaine de liaison reconnaissant efficacement le récepteur porté par les cellules humaines", notent les chercheurs. Mais cette fois-ci, dans le nord du Laos, chez des chauves-souris vivant en milieu calcaire, trois virus ont été identifiés, avec des similitudes génomiques au SARS-CoV-2.

Des chauves-souris du Laos, du Vietnam et de Chine

Ces virus fonctionnent de la même manière pour infecter leur hôte, via la protéine de spicule, aussi appelée Spike. Après différents tests, ils sont arrivés à la conclusion que l'hypothèse selon laquelle le virus que nous connaissons aujourd'hui pourrait venir de chauves-souris est tout à fait probable. Même si ces virus ne fonctionnent pas exactement de la même manière, notamment en ce qui concerne l'entrée du virus dans les voies respiratoires.

Ils concluent que le SARS-CoV-2 vient sûrement de ces animaux originaires "des reliefs karstiques de la péninsule indochinoise partagés par le Laos, le Vietnam et la Chine", note le rapport. (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Plan soins palliatifs : qu'est-ce que ça va changer ?
DIRECT Covid-19 en France ce 23 septembre : chiffres, annonces
Pourquoi a-t-on des crampes la nuit ?
Un mail de la police nationale vous demande votre pass sanitaire ? N'y répondez pas
Protocole sanitaire : le masque sera facultatif à l'école

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles