Publicité

Oscar Pistorius, bientôt libre ? L’athlète accusé du meurtre de sa femme bientôt fixé sur son sort

Le 14 février 2013, un drame se déroule en Afrique du Sud. Le champion paralympique, Oscar Pistorius se trouve à son domicile avec sa femme, Reeva Stenkamp. Cette dernière est alors abattue de quatre balles à travers la porte des toilettes de leur domicile. L'athlète va alors être accusé du meurtre de sa compagne. Pour sa défense, le champion paralympique a toujours reconnu être à l'origine des coups de feu mais avait indiqué ne pas avoir voulu tuer sa compagne. En effet, il avait déclaré avoir pensé que des individus avaient pénétré son domicile par effraction. En première instance, l'athlète va écoper d'une condamnation de cinq ans pour homicide involontaire. Mais la Haute Cour de Justice d'Afrique du Sud va juger que cette peine est insuffisante. Ainsi, les juges le condamneront à six ans d'emprisonnement requalifiant l'homicide involontaire en meurtre. En 2017, Oscar Pistorius est donc condamné à vivre 13 ans et sept mois derrière les barreaux. Mais voilà qu'un nouveau rebondissement a eu lieu lors de l'été 2022.

En effet, Oscar Pistorius est considéré comme un prisonnier "libérable". Comme le réclame la justice sud-africaine, il a reconnu sa responsabilité devant la famille de la victime. Comme le relatent nos confrères de L'Équipe, dans un article publié le mercredi 22 mars 2023, l'athlète a rencontré Barry Steenkamp, le père de sa défunte épouse. Mais "la famille Steenkamp avait refusé un dédommagement financier de sa part en 2014". Il n'empêche que même si l'ancien sportif (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite