Publicité

Pédopsychiatrie : l'alerte de la Cour des comptes sur l'accès aux soins de ce secteur

Alors que 1 600 000 enfants et adolescents souffrent de troubles psychiques en France, la Cour des comptes recommande de réorganiser le secteur de la pédopsychiatrie, dans un rapport consulté par « franceinfo » mardi 21 mars 2023.

La santé mentale des jeunes n’a jamais été aussi préoccupante. Dans un rapport relayé par « franceinfo » ce mardi 21 mars 2023, la Cour des comptes estime que l’argent dépensé dans le domaine de la pédopsychiatrie, est mal réparti. La juridiction financière appelle à une réorganisation du secteur. Selon les magistrats, cela passe par un recrutement de nouveaux médecins spécialisés, pour prendre en charge les enfants et adolescents qui souffrent de troubles psychiques.

La crise du Covid-19 a engendré une hausse du nombre de cas. Aujourd’hui, plus d'un enfant sur dix « souffre d'un trouble psychique », indique la Cour des comptes. Pour autant, l’offre de soin est « inadaptée aux besoins de la jeunesse », soulignent les magistrats, qui suggèrent de valoriser la filière pédopsychiatrique pour attirer les étudiants en médecine.

Lire aussi >> Enfants : quand aller voir un pédopsychiatre ?

Décharger les centres médico-psychologiques (CMP)

1,6 millions d’enfants et adolescents souffrent de dépression, d’anorexie ou de schizophrénie. La moitié de ces jeunes, soit « entre 750 000 et 850 000 » par an, « bénéficient de soins prodigués en pédopsychiatrie », la plupart du temps dans des centres médico-psychologiques (CMP) « submergés par les demandes ». Et pour cause : le nombre de lits dédiés dans les hôpitaux (autour de 2 200 aujourd'hui) a chuté de 60% en 30 ans, tandis que les effectifs de médecins spécialisés (un peu...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi