Pénurie de médicaments : Apolline de Malherbe pousse un énorme coup de gueule

COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Depuis quelques mois déjà, la pénurie de médicaments se faisait sentir. Ainsi, déjà dès juillet 2022, les ventes de paracétamol (Doliprane) ont été contingentées afin d’en garantir la disponibilité sur tout le territoire. L'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) a également demandé aux pharmaciens de limiter la vente de ce médicament : deux boîtes maximum par patient en l'absence de prescription médicale. Il est aussi conseillé aux patients d’adapter la posologie, pour trois comprimés par jour toutes les huit heures au lieu de quatre prises par jour toutes les six heures habituellement. Mais depuis plusieurs semaines, cette pénurie s’aggrave. Les autorités sanitaires constatent des difficultés d'approvisionnement pour de multiples médicaments… et en particulier les traitements pour les enfants. C’est ce qu’a fait remarquer la journaliste Apolline de Malherbe le lundi 5 décembre 2022 sur Twitter : "Ce jour, à la pharmacie, à Paris, il n'y a plus de Doliprane enfant en sirop. 'Rupture de stock madame, on est désolés'", rapporte-t-elle à ses followers.

La journaliste, mère de famille, est plus que remontée par cette situation : "Le médicament de base pour toutes les familles, pour l'enfant qui a de la fièvre ou qui a mal, il n'y en a plus. En France, en 2022. Tant pis pour les enfants", a déploré la journaliste de RMC. Et elle n’est pas la seule : en réponse, beaucoup d’internautes ont affirmé avoir rencontré les mêmes difficultés. L’Union de syndicats des pharmaciens d’officine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite