Publicité

Pablo Neruda empoisonné ? Cinquante ans plus tard, l'enquête sur son décès est relancée

La poète, écrivain et homme politique chilien, Pablo Neruda est décédé en 1973, quelques jours après le coup d’État de Pinochet. Depuis cinquante ans, l’hypothèse d’un assassinat par empoisonnement circule. Mais les réponses ne sont toujours pas là. Ce mardi 20 février, l'enquête est relancée.

Selon un arrêt mardi d'une Cour d'appel, le Chili va de nouveau tenter de résoudre le mystère de la mort de Pablo Neruda, poète et prix Nobel de littérature, survenue en 1973, qui aurait pu être empoisonné sous la dictature du général Augusto Pinochet.

« La réouverture de l'enquête est ordonnée afin de mener à bien les procédures » demandées par les plaignants, qui « pourraient contribuer à l'éclaircissement des faits », détaille dans son arrêt la Cour d'appel de Santiago.

Cette réouverture a été demandée par des proches du poète, dont un neveu, ainsi que par le Parti communiste, dont le prix Nobel de littérature 1971 était membre.

À lire aussi >>  Les coups de cœur de la rédac : les livres qu’on a aimés lire au mois de janvier 2024

Une bactérie présente au moment de sa mort

La bactérie clostridium botulinum « était présente au moment de sa mort mais nous ne savons toujours pas pourquoi. Nous savons simplement qu'elle ne devrait pas être là », avaient indiqué Hendrik et Debi Poinar, deux membres du panel de l'université canadienne McMaster, l'année dernière, à l'AFP.

Ils avaient ainsi confirmé leurs déclarations dans un article de leur université. Tous deux font partie du panel d'experts internationaux ayant enquêté sur un possible empoisonnement du poète chilien dont les conclusions ont été remises en février 2023 à Paola Plaza, juge chilienne chargée de l'affaire.

Cette dernière avait indiqué lors d'une...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi