Publicité

Tableau polémique de Miriam Cahn vandalisé au Palais de Tokyo : un ancien élu d'extrême droite arrêté

L'ancien élu d'extrême-droite Pierre Chassin a été arrêté suite à la dégradation, ce dimanche 7 mai, d'une œuvre de l’artiste suisse Miriam Cahn. L'homme politique a aspergé de peinture cette oeuvre intitulée « Fuck abstraction ! ».

Un ancien homme politique qui s'en prend à une oeuvre d'art. Dans le cadre de l'affaire autour de la dégradation d’un tableau polémique au Palais de Tokyo, un ancien élu du Front national Pierre Chassin a été arrêté ce dimanche, a-t-on appris par une source proche du dossier ce lundi 8 mai, confirmant une information du « Monde », alors que la ministre de la Culture pointe la responsabilité du Rassemblement national.

Une enquête ouverte

Une enquête a été ouverte pour dégradation de bien culturel exposé, après l’interpellation de cet octogénaire qui a projeté de la peinture sur l’œuvre « Fuck abstraction ! » de l’artiste suisse Miriam Cahn. Selon les révélations du «Monde»,  le coupable serait Pierre Chassin, ancien chef du groupe Front national au conseil municipal des Mureaux, dans les Yvelines, jusqu’en 2015. L'homme s'expose à une peine de sept ans de prison et une amende de 100 000 euros, précise par ailleurs le quotidien.

Depuis la mi-février, le tableau de Miriam Cahn était exposé au Palais de Tokyo à Paris. Mais, cette œuvre représentant une personne les mains liées et contrainte à une fellation par un homme sans visage était au cœur d’une polémique depuis plusieurs semaines. À travers cette œuvre, ses détracteurs y voient une représentation du viol en tant qu’arme de guerre et de crime contre l’humanité. Chose que l’artiste suisse a démenti. Considérant le tableau comme pédopornographique, les...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi