Publicité

Paloma : de Mylène Farmer à Frankenstein, toutes les références de son nouveau clip

YouTube
YouTube

Crédits photo : YouTubeDepuis son sacre dans la saison 1 de "Drag Race France", Paloma suit la trajectoire d'une comète. En plus d'une émission sur France Télévisions et d'un podcast, la reine du drag français a fait des apparitions remarquées dans les séries "Balthazar" et "The Walking Dead : Daryl Dixon". Depuis quelques mois, elle parcourt les routes de France pour proposer sur scène son premier seule-en-scène, "Paloma au Plurielles". Un show humoristique savoureux durant lequel la comédienne déploie toute une galerie de personnages haut en couleurs, et chante même un titre inédit : "P.A.L.O.M.A". « Lorsque Rebeka Warrior m'a envoyé le texte de la chanson, j'ai eu la sensation qu'elle avait, plus que personne, sondé en moi quelque chose de profondément intime. Ses mots m'ont littéralement mis à nu. Mon ascension a été merveilleuse mais s'est accompagnée de beaucoup de violence. Car le monde n'est pas toujours très accueillant pour une drag queen... » souligne Hugo Bardin, le créateur qui alimente l'exubérance de Paloma, dans un communiqué accompagnant la sortie du single sur les plateformes de streaming.
Entourée de l'ex-figure de Sexy Sushi et de l'artiste RAUMM à la production, Paloma se livre à travers ce titre techno-pop à une véritable introspection sur la dualité de son métier d'artiste. « Je déambule tard dans la vie, j'ai mis mon plus joli visage / Je suis agile et volubile, mais c'est grâce à mon maquillage / Qui sait qui je suis dans le fond, c'est mon secret le mieux gardé / J'ai beau m'afficher, ma mission reste de cacheter mon coeur brisé / P.A.L.O.M.A, protège-moi / Je suis toi et tu es moi, Paloma » susurre-t-elle sur des beats frénétiques nous entraînant sous les lasers d'une discothèque.

"Un clip ambitieux et un peu fou"


...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Paloma étincelle avec "Love, l'artère"