Paquet fermé, bocal en verre : comment les mites alimentaires se développent-elles dans nos cuisines ?

Comme leur nom l'indique, les mites alimentaires (des pyrales) recherchent, dans nos cuisines, de la nourriture. C'est ce qui attire les adultes (les papillons), généralement la nuit. "Ils peuvent sentir les odeurs de l'extérieur et entrer. Mais, le plus souvent, c'est nous qui les faisons entrer via notre alimentation", raconte François Lasserre, entomologiste, auteur, vulgarisateur et vice-président de l’Opie, l'Office pour les insectes et leur environnement. À moins - dernière option - qu'elles ne soient livrées avec vos courses, directement du supermarché.

Comme une grande partie des 50 000 autres espèces d'insectes, la mite alimentaire ne déroge pas à la règle. Elle vit les mêmes étapes de développement que les autres papillons : œuf, larve, chenille, chrysalide et papillon (âge adulte). Chaque étape correspond à un besoin différent. Cela signifie que, pour se séparer de mites dans une cuisine, il faut à la fois s'intéresser au mode de vie des œufs, des larves et chenilles, des chrysalides et des papillons :

On comprend ainsi que l'on peut trouver des mites à différents endroits de la cuisine.

Vous l'avez compris, ces insectes adultes "ne font que pondre et ne vivent pas très longtemps". Elles cherchent donc l'endroit idéal pour que leur progéniture puisse se nourrir à leur éclosion : généralement, "un sachet mal fermé ou bien les rainures et les coins, là où des graines, des flocons d'avoine ou un peu de farine ont pu tomber de leurs sachets".

Dans la majorité des cas, les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite