Paracétamol, amoxicilline… Pourquoi y a-t-il une pénurie de médicaments ? La réponse de Rémi Salomon

iStock / gorodenkoff

L’inquiétude est grande. Depuis plusieurs semaines, les pharmacies constatent de fortes tensions d’approvisionnement concernant certains médicaments, tels que le paracétamol et l’amoxicilline. Concernant l'amoxicilline, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) avait notamment parlé en novembre dernier "de fortes tensions d'approvisionnement en France". Le paracétamol est également concerné par des ruptures de stock. Ces derniers jours, c’est plus spécifiquement le Doliprane 2,4 %, destiné aux enfants, qui manque dans de nombreuses pharmacies.

L’ANSM avait ainsi livré ses recommandations, à savoir limiter la dispensation à deux boîtes par patient en ce qui concerne le paracétamol ou encore limiter à 5 jours la durée du traitement en cas de pathologies infectieuses courantes, comme l’angine bactérienne ou l’otite, en ce qui concerne l’amoxicilline.

Comment expliquer une telle situation ? Dans une interview accordée à Franceinfo le 8 décembre, le professeur Rémi Salomon, président de la Conférence des présidents de la Commission médicale d'établissement des CHU, a expliqué ce phénomène.

"Extrêmement choquant". Ce sont les termes employés par Rémi Salomon pour décrire la pénurie actuelle de médicaments. Il pointe particulièrement du doigt le manque d’amoxicilline, "un médicament essentiel". Il rappelle cependant que les problèmes de pénuries de médicaments ne sont pas nouveaux. En cause ? "On a délocalisé la production de la plupart de nos médicaments (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite