Paris Match à Ajaccio

© DR

![CDATA[

Les bouleversements climatiques particulièrement intenses cet été - qui touchent chacun d'entre nous - sont à eux-seuls des questions qui interpellent le monde entier sur la survie de la planète.

Réchauffement, sécheresse, fonte des glaces, montée du niveau des océans, incendies, manque d'eau et d'énergie, les chocs sont non seulement brutaux mais aussi très visibles. Le grand bleu - ce paradis de la biodiversité, jardins d'Eden des espèces nourricières - n'est pas épargné non plus.

Avec l'exposition "L'appel de la mer" - dans le cadre de l'événement "Storia d'Acqua" à l'initiative d'Ajaccio, de ses associations et partenaires engagés dans des actions en faveur de la protection de l'environnement -, Paris Match entraine les promeneurs de la Place Foch dans une plongée lucide et limpide au cœur du monde marin. Des photographies grands formats illustrent autant les passions des aventuriers de la mer que l'état des fonds marins.

C'est aussi le bien-être dans l'harmonie que sous-entendent ces clichés. Une nécessité qui s'impose pour que le futur accompagne la vie, les rêves et les ambitions des générations à venir, celle qui font aujourd'hui leurs premiers pas ou qui les feront demain, en compagnie des plus âgés.

Eric Serra, le compositeur de la musique du film "Le grand Bleu", multi-récompensé, m'a dit un jour à la radio, dans une émission que je présentai où nous parlions de la beauté de la nature : "La mer, c'est un peu une seconde mère, elle nous berce et nous réve...


Lire la suite sur ParisMatch]]