Façon Sexe - Pauline Verduzier (Vilaines filles) : "Certains clients profitent de la pandémie pour négocier les tarifs des travailleuses du sexe"

Et si on les laissait enfin parler de ce qui les concerne ? Pauline Verduzier a décidé de donner la parole aux travailleuses du sexe pour qu'elles relatent la réalité de leur vie. Son enquête "Vilaines filles" (éd. Anne Carrière) fait parler toutes celles et ceux qui ont décidé de monnayer leur corps. Un métier qui n'échappe pas à l'oppression, comme l'explique Pauline Verduzier à travers le concept de "putophobie". L'un des exemples les plus récents est lié à la pandémie qui secoue la planète. Les TDS ont tout de suite été pointés du doigt et accusés de propager le virus. Des déclarations sans réels fondements. La journaliste révèle également dans quelle détresse le confinement les a plongés : prix au rabais, risques inconsidérés pour leur santé...

Enfin, "Vilaines filles" offre également la parole aux clientes. Bien qu'elles soient minoritaires, elles existent et leurs besoins sont divers. "Vilaines filles" est une enquête documentée et réaliste qui éclaire sur une population que notre société tend à invisibiliser.

Pour retrouver la liste des libraires indépendants, rendez-vous sur ce site : https://www.leslibraires.fr/offres/17378663

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles