Pause Simone : les 23 phrases que je ne veux plus entendre en 2023

Simone

Dans moins de 72 heures, vous allez peut-être faire la fête avec vos potes (enfin galérer à trouver une soirée décente pour danser #tuconnais), dîner avec votre famille (enfin vous faire rincer par tata Delphine qui a plein de thune et un nouveau mari qui sait ouvrir les huîtres), ou juste passer le 31 décembre à boire du thé en pyjama avec vos chats devant Le Journal de Bridget Jones. Quel que soit votre plan : pas de jugement ! Moi-même, je ne sais toujours pas où le vent me mènera samedi soir. Ce que je sais, en revanche, c’est que je n’aurai pas envie de prendre de “bonnes résolutions”. Parce que je ne les tiens jamais. L’an dernier, je devais “me remettre au yoga” et “cuisiner”. Lol, 362 jours plus tard : je suis aussi souple qu’un tampon avec applicateur et j’ai passé l’année à manger des lentilles en conserve (celles qui sont cuisinées façon sud-ouest, la base). Alors, pour cet épisode de fin d’année de La Pause, j’ai réfléchi aux phrases que je n’ai plus du tout envie entendre l’an prochain. J’en ai retenu 23 parce que 2023 #duh, mais n’hésitez pas à m’envoyer les vôtres ! Allez, on fait le décompte…

“Bonjour Madame, je suis Guylaine, je vous appelle au sujet de votre Compte Personnel de Formation…” - Voilà, donc ça, c’est fini. J’ai passé l’année entière à être harcelée de coups de fil de Guylaine et ses collègues et je ne sais pas comment j’ai fait pour ne jamais les insulter. Le pire, c’était vraiment toutes ces fois où j’attendais un appel important et que je me disais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite