Publicité

Judith Godrèche, Anna Mouglalis et Isild le Besco accusent Jacques Doillon de violences sexuelles

Jacques Doillon est accusé de viol, d’agression sexuelle et de harcèlement par les trois actrices, selon les informations du « Monde » dévoilées ce jeudi 8 février. Judith Godrèche avait déjà témoigné contre le réalisateur sur « France Inter » dans la matinée.

Mise à jour le 8 février à 19h45 - Pluie d’accusations à l’encontre de Jacques Doillon. Dans les colonnes du « Monde », ce jeudi 8 février, Judith Godrèche, Anna Mouglalis et Isild le Besco dénoncent des faits de viol, d’agression sexuelle et de harcèlement qui auraient été commis par le réalisateur aujourd’hui âgé de 79 ans. L’actrice Anna Mouglalis accuse le cinéaste d’agression sexuelle, des faits qui se seraient déroulés « à l’été 2011 » dans la région d’Uzès dans le Gard. De son côté, Isild le Besco évoque une forme de chantage sexuel élaboré par Jacques Doillon en 2000, en vue du tournage du film « Carrément à l’ouest ». « Lorsque j’ai refusé de coucher avec lui, il m’a retiré du projet et a donné le rôle à sa fille », déclare-t-elle.

Mise à jour le 8 février à 12h40 - L'enquête pour viols sur mineure visant le réalisateur Benoît Jacquot, ouverte mercredi après la plainte de l'actrice Judith Godrèche, concerne aussi Jacques Doillon, a été informé ce jeudi 8 février l'AFP de source proche du dossier. L'actrice a en effet porté plainte contre les deux réalisateurs, a confirmé à l'AFP son avocate, Me Laure Heinich. Les enquêtes, confiées à la Brigade de protection des mineurs, portent « sur les infractions de viol sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité, viol, violences par concubin, et agression sexuelle sur mineur de plus de 15 ans par personne ayant autorité », selon le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi