Publicité

Perrine de "L'amour est dans le pré" brise le tabou de la maladie de Crohn

Perrine de
Perrine de "L'amour est dans le pré" brise le tabou la maladie de Crohn - M6

La maladie de Crohn reste un trouble méconnu et tabou. Atteinte, la candidate de la nouvelle édition de "L'amour est dans le pré" Perrine a témoigné sur cette pathologie handicapante. Une mise en lumière importante.

C'est une maladie encore trop méconnue et qui bouleverse pourtant le quotidien des personnes qui en sont atteintes. Et c'est donc une mise en lumière salutaire qu'a opérée Perrine, candidate de la 18e saison de L'amour est dans le pré, sur la maladie de Crohn. Une parole d'autant plus importante que l'hélicicultrice de 26 ans ne l'avait jamais évoquée publiquement auparavant. "Dans mon quotidien, ils ne savent pas que je suis malade. Je ne l'ai jamais dit pour ne pas me sentir gênée et avoir un regard de pitié", a-t-elle confié à l'animatrice Karine Le Marchand lors de l'émission du 6 février.

La jeune femme originaire de Bourgogne-Franche-Comté s'est livrée sur cette pathologie qui "s'est déclenchée" à ses 20 ans. Cette inflammation chronique peut toucher les parois du tube digestif et ses crises se traduisent par des maux de ventre et des diarrhées qui peuvent durer jusqu'à plusieurs semaines. Perrine est ainsi revenue sur "ces douleurs au ventre" qui ont mis à mal ses études de BTS et ses relations sociales. "Certains de mes amis n'ont pas compris. Je sortais avant, j'avais 20 ans. Et d'un seul coup, ça a été terminé. Ils n'ont pas compris que j'étais malade."

"J'ai cru vraiment que c'était la fin pour moi"

S'en est suivie une longue et douloureuse errance médicale avant que le diagnostic ne tombe et qu'elle bénéficie enfin d'un traitement adapté. "Le traitement a été long à trouver donc j'ai été trois ans très malade. Ça a été très...

Lire la suite


À lire aussi

Et maintenant, Kourtney Kardashian lance des "gommes pour le vagin" : sérieux ?
Louane : 3 nouveaux tatouages d'un coup, sa collection encore enrichie
"On ne peut pas appeler ça une fortune" : Christophe Willem en toute transparence sur son argent