Publicité

"Personne n'est venu" : sa femme succombe à une infection, il porte plainte contre le Samu

Le matin du 14 décembre 2022, Alice Goulay, âgée de 80 ans, se sentait très faible. Elle tenait à peine debout et avait des antécédents cardiaques. Son époux Raymond Goulay a décidé d'appeler les secours. "Pendant six jours, j'ai appelé le Samu, j'ai rappelé le docteur et personne n'est venu", a-t-il raconté au micro de France Bleu Mayenne lundi 1er mars 2023. Le couple vivait dans une maison de santé de Louverné (Mayenne), mais il ne recevait pas beaucoup de visites médicales. "Les urgences m'ont dit, 'il nous faut un papier du médecin avant qu'on se déplace'. Mais j'ai dit : 'Le médecin ne veut pas venir, alors je fais quoi moi ? Vous attendez qu'elle meure ou quoi ?'", a expliqué le retraité. La patiente a été transférée en cardiologie à l'hôpital, le 21 décembre 2022, mais il était trop tard. Alice Goulay est décédée d'une infection de son pacemaker. Le 25 janvier 2023, son mari a porté plainte contre la maison de santé et le Samu de Louverné. Le 1er mars 2023, une enquête a été ouverte pour non-assistance à personne en danger et confiée à la gendarmerie de Château-Gontier.

Du 14 décembre 2022 au 19 décembre 2022, le couple attendait qu'Alice Goulay soit prise en charge par les secours. Après cinq jours de souffrances, elle est transportée à l'hôpital et un médecin l'a enfin auscultée. Raymond, le mari de la défunte, s'est rappelé des mots du professionnel de santé. "Il me dit : 'elle fait une petite infection de son pacemaker, si elle avait été soignée tout de suite, ça n'aurait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite