Perte de motivation, grosse fatigue, flemme : l’effet de la pandémie sur les Français révélé par une étude

iStock / fizkes

Ce n’est un secret pour personne : l’épidémie de Covid-19 a eu des conséquences physiques, mais aussi psychologiques. L’anxiété et la dépression ont ainsi augmenté de 25 % dans le monde au cours de la première année de la pandémie, selon une étude relayée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Si la santé mentale de la population a été fortement touchée par les différents changements imposés par le virus, c’est aussi le cas de la motivation. C’est notamment ce qui ressort d’une nouvelle enquête Ifop pour La Fondation Jean Jaurès menée auprès de 1.003 Français au début du mois de septembre 2022.

30% des personnes interrogées déclarent ainsi être globalement moins motivées dans leur vie quotidienne qu’avant l’épidémie de Covid-19. Un Français sur trois est ainsi concerné par cette perte de motivation. La part des personnes affirmant être aujourd’hui plus motivées est seulement de 12 %. Un phénomène encore plus présent chez les plus jeunes, puisque ce manque de motivation post-Covid concerne 34% des moins de 35 ans, contre 28% des 35 ans et plus.

Même constat en ce qui concerne la motivation au travail : 37% des sondés se disent moins motivés qu’avant dans leur vie professionnelle. Cette perte de motivation concerne 42% des moins de 35 ans et 35% des 35 ans et plus.

Épuisement, fragilité émotionnelle, besoin de ralentir… Autant de réalités qui semblent s’être renforcées depuis la pandémie mondiale. L’enquête révèle par exemple que 41% des personnes interrogées se disent plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite