Un peu, beaucoup, aveuglément (NRJ 12) Lilou Fogli, scénariste pour Clovis Cornillac, son mari

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour faire fuir les locataires de l’appartement mitoyen mal insonorisé, un quadra misanthrope vivant en ermite les effraye en leur faisant croire que le logement est hanté. Ses tentatives horrifiques ne fonctionnent pas sur la nouvelle occupante, une pianiste bien décidée à ne plus se laisser impressionner par personne. À force de se pourrir la vie mutuellement, les deux voisins vont s’apprivoiser et tomber amoureux, sans jamais se voir...

À lire également

Un peu, beaucoup, aveuglément (TMC) - Et Clovis Cornillac devient cinéaste...

"L’idée du film est née parce que ça m’est arrivé", raconte la comédienne et scénariste Lilou Fogli, qui s’est souvenue d’être (presque) tombée amoureuse d’un voisin sans même l’avoir rencontré. Une trame très originale pour cette comédie romantique signée Clovis Cornillac, son mari. Ensemble, elle au stylo, lui à la caméra, ils l’ont portée à l’écran. Le résultat est plein de charme, doté d’une vraie personnalité. Comédienne depuis 2007 (après de brillantes études et des débuts dans l’industrie du luxe, qu’elle abandonne pour intégrer l’illustre Actors Studio Drama School de New York), Lilou y incarne Charlotte, une desperate housewife qui pimente sa vie trop parfaite en collectionnant les... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles