Publicité

Carotte noircie : peut-on encore la manger ?

Une carotte mal conservée peut noircir en quelques jours à peine. Mais ce n'est pas la seule raison qui explique ce phénomène, ce changement de couleur peut apparaître à cause d'une maladie précédant la récolte. Cela signifie-t-il qu'il faut immédiatement les jeter ? On vous explique la marche à suivre selon l'origine du noircissement de vos carottes.

La raison la plus fréquente du noircissement est un problème d'oxydation. Au même titre que la pomme ou l'avocat, la chair de la carotte s'oxyde rapidement au contact de l'air. Ce phénomène est valable qu’elle soit entière ou râpée.

Si le noircissement est bien causé par cette oxydation, la carotte peut être consommée sans risques à condition d'être cuite. Pour éviter ce phénomène, vous pouvez verser un filet de jus de citron sur le légume. Elle peut aussi noircir à la cuisson si elle est cuite avec d'autres légumes. Mais il s'agit d'un autre noircissement sans risques pour la santé.

En revanche, si la carotte est noire alors qu'elle est à peine épluchée ou que la peau comporte des traces noires, il y a un risque pour la santé. Ce noircissement est généralement provoqué par les conditions de conservation des légumes. On parle alors de pourriture noire. Il s'agit d'une maladie qui se développe sur les carottes conservées dans un environnement trop chaud (supérieur à 28 °C) ou trop humide. Les taches noires sur la surface du légume sont sombres et sèches. Dans ce cas, il est conseillé de jeter les carottes concernées.

La pourriture (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite