Philippe Etchebest dévoile la recette de sa pâte à crêpes et son astuce imparable pour éviter les grumeaux

·2 min de lecture

Quelle farine utiliser pour sa pâte à crêpes ? Faut-il laisser reposer sa préparation ? Et surtout, comment réussir sa pâte à crêpes à tous les coups et éviter les grumeaux ? Le chef Philippe Etchebest révèle ses astuces.

La Chandeleur approche à grands pas. L’occasion pour petits et grands gourmands de faire sauter les crêpes ! Nature, avec un peu de sucre et du beurre fondu, au chocolat, suzette, à la confiture ou aux fruits, il existe mille et une façons de les garnir. Même chose pour la pâte à crêpes qui se prête à de nombreuses variations. Et en la matière, chaque chef possède ses propres secrets : Christophe Michalak remplace la farine de blé par un mélange châtaigne-sarrasin, Pierre Hermé, lui, mise sur le repos (au moins une nuit) tandis qu’Anne-Sophie Pic opte pour le beurre noisette. Philippe Etchebest privilégie, quant à lui, la recette traditionnelle qu’il sublime, bien sûr, de son tour de main.

Pour éviter les grumeaux, Philippe Etchebest a recours à un geste bien précis

Et c’est sur sa chaîne YouTube que le chef a dévoilé la recette de sa pâte à crêpes et son astuce pour ne jamais avoir de grumeaux. Une fois la farine -le chef utilise de la T55-, les œufs, le sucre et la pincée de sel versés, Philippe Etchebest mélange sa préparation au fouet, en restant bien au centre de son cul de poule et en incorporant petit à petit le lait. Au fur et à mesure qu’il mélange l’ensemble, il étend davantage son geste et incorpore la farine située aux extrémités. « Il ne faut pas mélanger toute la farine d'un seul coup, c'est à cause de ça parfois que l’on a des grumeaux », explique-t-il. Si toutefois des indésirables...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles