Philippe Etchebest révèle sa recette du gratin dauphinois traditionnel, doré et fondant, c’est le plat du dimanche parfait

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nul besoin d’être un as des fourneaux pour réaliser de savoureux petits plats du dimanche. La preuve avec cette recette traditionnelle du gratin dauphinois, signée Philippe Etchebest.

Frites, blanquette de veau, pâtes à la bolognaise… Chacune des recettes de Philippe Etchebest, postées sur YouTube, crée le buzz. Récemment, c’est à un monument de la gastronomie française que le chef a décidé de s’attaquer : le gratin dauphinois. « Aujourd’hui, nous allons faire une recette extrêmement délicate qui provoque toujours une certaine polémique », explique Philippe Etchebest en préambule de son tuto. Et il le dit tout de go, non, le gratin dauphinois ne comporte ni fromage ni œufs, n’en déplaise aux gourmands. Pour le préparer, seuls sept ingrédients sont requis : du beurre, des pommes de terre, de l’ail, du lait, de la crème liquide, du thym et du laurier. Pour encore plus de saveurs, Philippe Etchebest recommande de le préparer la veille car il sera meilleur réchauffé. Et si l’on aime les plats généreux, comme le chef, on n’hésite pas à déposer plusieurs morceaux de beurre sur le dessus du gratin, avant de l’enfourner.

Voici la recette du gratin dauphinois traditionnel de Philippe Etchebest :

Ingrédients

  • 10 g de beurre

  • 1,2 kg de pommes de terre (BF15, bintje…)

  • 5 gousses d’ail

  • 40 cl de lait

  • 40 cl de crème liquide

  • 2 branches de thym frais et de laurier

  • Gros sel

Préchauffez le four à 200°C.
Dans une casserole, faites chauffer doucement le lait, la crème, le thym, le laurier et l’ail. Quand l'ensemble boue, diminuez le feu et laissez infuser...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles