Pierre Niney : "En tant que papa, mes filles me permettent de refuser la folie des adultes"

Pierre Niney :
Pierre Niney : "En tant que papa, mes filles me permettent de refuser la folie des adultes" - BestImage, JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

A l'affiche du "Comte de Monte Cristo" ce 26 juin en salles, Pierre Niney, acteur Césarisé et scénariste, est longuement revenu sur un autre de ses métiers : papa. Nait-on père ou le devient-on ? Eduque-t-on ses filles, ou est-on éduqué par elles ? Réponses...

On arrête plus Pierre Niney. Alors que sa série - dont il est le co auteur - "Fiasco" cartonne sur Netflix, dévoilant l'étendue de son potentiel comique (entre malaise, autodérision, parodie et humour noir) c'est au cinéma que l'on va de nouveau retrouver la star avec l'ambitieux "Comte de Monte Cristo", ce 26 juin en salle.

Mais par-delà ses partitions de scénariste et comédien, l'ancien de la Comédie Française assume un autre rôle et il est d'envergure : papa. Père de deux filles avec sa compagne de toujours, la photographe Natasha Andrews, Pierre Niney est clairement intarissable quand il s'agit d'aborder la parentalité. Une notion qui exige d'être interrogée à l'heure des nouvelles masculinités, de la déconstruction, des luttes féministes.

"C'est aussi éprouvant que génial, fatiguant que passionnant d'être papa", détaille l'acteur dans les pages de Psychologies Magazine au sujet de l'éducation et de tout l'amour qui va avec. "Un enfant, c'est un accélérateur de particules. De stress, de peur, d'angoisse même. Mais..."

Est-ce les parents qui font grandir leurs enfants ou inversement ? Pierre Niney s'exprime sur l'éducation de ses filles

L'acteur Césarisé a beaucoup à dire sur ce que ses filles ont su apporter à sa vie, au quotidien. Est-ce les parents qui font grandir leurs enfants au fil des années... Ou inversement ? Pierre Niney pencherait volontiers pour la seconde option. "Les enfants sont aussi un rappel...

Lire la suite


À lire aussi

Bonne nouvelle pour la planète : la consommation moyenne de viande par Français a reculé de 5,8% en vingt ans
#MeToo : Paris Hilton libère la parole sur l'enfer subi à 16 ans dans un centre de soins ultra controversé, et c'est tragique
"La guerre en Ukraine n'aurait jamais eu lieu avec moi" , assure Donald Trump face à Joe Biden (sans sourciller)