Publicité

"PMA pour toutes" : une augmentation des demandes, mais encore peu de bébés

"PMA pour toutes" : une augmentation des demandes, mais encore peu de bébés.
"PMA pour toutes" : une augmentation des demandes, mais encore peu de bébés.

Près de 23 000 premières demandes d’assistance médicale à la procréation (ou PMA) de la part de couples de femmes ou de femmes seules ont été recensées à la fin de l’année 2022, a annoncé ce 8 mars l’Agence de la biomédecine. Votée en août 2021 et entrée en vigueur le mois suivant, la nouvelle loi permet aux couples lesbiens et aux femmes célibataires d’accéder à la PMA : elle était jusqu’alors réservées aux couples hétérosexuels souffrant de troubles de la fertilité ou souhaitant éviter la transmission d’une maladie grave.

En mars 2022, 6 800 demandes de premières consultations de femmes seules et de couples de femmes avaient été enregistrées. "On a été surpris par l’ampleur des demandes et maintenant on va entrer dans un processus de normalisation", a indiqué à l’AFP Claire de Vienne, médecin référente de l’Agence de la biomédecine. Dans le détail, entre août 2021 et fin décembre 2022, 11 800 premières consultations ont été réalisées, dont au bénéfice de couples de femmes ou de femmes non mariées. Au 31 décembre 2022, près de 5 600 personnes étaient en attente, dont 36% de couples (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Après une fausse couche, un congé sans carence et des consultations de psy dès 2024
Manger du kaolin, cette tendance TikTok à vraiment éviter
Les "règles anniversaire" pendant la grossesse : qu'est-ce que c'est ?
Dans quelles maternités françaises ne faudrait-il plus accoucher ?
Trois associations portent plainte contre l’État pour manque d’éducation sexuelle à l’école