Publicité

"PMI" : quel est ce phénomène amoureux toxique qui pourrait ruiner votre relation ?

Le début d'une relation est toujours synonyme de papillons dans le ventre et d'étoiles dans les yeux. Une sensation qui donne souvent des ailes aux amoureux et l'impression d'avoir trouvé l'homme ou la femme de sa vie. Attention pour autant à ne pas se brûler les ailes en allant un peu trop vite avec l'autre. En effet, si vos émotions sont en montagnes russes, prenez justement le temps de reprendre votre souffle plutôt que de vouloir précipiter les choses. Comme le souligne la praticienne certifiée en matière de sexualité, Georgie Grace, bien trop souvent, en début de relation, les nouveaux amoureux ont tendance à s'auto-saboter en voulant partager trop de choses, trop tôt. C'est ce que l'on appelle désormais la PMI, la premature intimacy, à savoir “l’intimité prématurée”.

Si l’approche des fêtes de fin d'année est propice au “snow-storming” pour les couples, une nouvelle tendance toxique semble frapper les relations amoureuses. Il s’agit du “PMI’”, un acronyme qui fait référence au partage excessif de l’esprit, du corps et de l’âme. Le “PMI”, c’est un peu comme si vous vous mettiez à parler de vos projets d’avenir (mariage, travail, enfants…) de manière très détaillée au premier rendez-vous. Cela peut faire paniquer la personne que vous venez de rencontrer. Si le partage de son intimité est un élément important dans une relation amoureuse épanouie, le fait de la dévoiler trop tôt peut déstabiliser votre partenaire. Le “PMI” peut également se manifester par des attentions physiques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite