Publicité

Porter sa montre au poignet, c’est dépassé ?

Bien qu’elle reste un symbole de puissance et de richesse, la montre se défait de ses codes traditionnels, détournée par les stars comme par les marques en véritable bijou ou en accessoire purement décoratif.

Dimanche 4 février dernier, Los Angeles s’est retrouvé sous le feu des projecteurs avec la traditionnelle cérémonie des Grammy Awards, récompensant les stars qui ont marqué l’année passée avec leurs œuvres musicales. Moment très attendu de cette soirée, le prix du meilleur album de l’année a été remis par nul autre que Céline Dion à Taylor Swift pour son album « Midnights ». Sculptée dans une robe bustier virginale majestueuse signée Schiaparelli, la chanteuse de 34 ans a par ailleurs reçu une pluie d’éloges de la part de ses fans et des modeuses. Mais ce que nous avons surtout retenu de sa tenue de grand soir, c’est son accessoirisation. Gants noirs opéra en velours mais, surtout, colliers de diamants signés Lorraine Schwartz, dont une montre vintage Concord – une ancienne marque d’horlogerie prestigieuse qui fournissait des pièces, entre autres, à Cartier et Tiffany & Co. – retravaillée par la joaillière comme un ras de cou étincelant. Avec une heure indiquant minuit, la montre collier était bien sûr un clin d’œil au nom de l’album récompensé de la chanteuse, mais, plus loin que cela, le symbole de l’évolution de l’horlogerie vers de nouvelles utilisations par les jeunes générations.

Jeff Kravitz:FilmMagic
Jeff Kravitz:FilmMagic

© Jeff Kravitz/FilmMagic/Getty Images

Lire aussi >>  Ces détails uniques qui feront la différence dans vos looks de printemps

Autour du cou, à la cheville ou dans les cheveux, la montre se délaisse de sa...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi