Post partum : toutes les femmes qui viennent d’accoucher devraient connaître ce rendez-vous

·2 min de lecture

En France, il est possible de recevoir la visite d’une sage-femme à son retour à domicile après l’accouchement. Plébiscité par les mères, cet accompagnement n’est pourtant pas encore assez connu de toutes.

Souvent fantasmé, le retour de la maternité ne peut jamais vraiment être anticipé. La rencontre avec un enfant est accompagnée de nuits courtes, de suites de couches douloureuses et de … beaucoup de questions. De celles qui peuvent rapidement se muer en angoisses quand la solitude s’en mêle. Pour tenter d’accompagner ce retour, les politiques de santé publique sont loin d’être optimales, cependant, il existe des entretiens à domicile dès le retour de la maternité : chaque femme a le droit à la visite quotidienne d’une sage-femme pendant douze jours. Un dispositif qui n’est malheureusement pas encore connu de toutes.

Ces rendez-vous sont d’autant plus précieux qu’ils constituent le seul suivi proposé actuellement aux jeunes mères qui rentrent de la maternité et ce durant quatre à six semaines (le nouvel entretien systématique pour « prévenir et repérer la dépression post partum » se déroule entre la quatrième et la sixième semaine). Pourtant, c’est un moment critique pour la santé mentale : au-delà du désarroi qui assaille de nombreuses jeunes mères, la dépression post-partum touche 15% à 30% des femmes et le suicide est la première cause de mortalité des femmes dans la première année de leur enfant, selon les chiffres rapportés par la Commission des mille jours.

« C’est tout bête mais ça fait du bien »

Le dispositif a été mis en lumière il y a une dizaine d’années par l’Assurance maladie. Il est appelé le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "C’est simple et tous les médecins devraient le faire"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles