Publicité

Poupette Kenza : que lui est-il reproché ? Retour sur l’affaire

Elle est l'une des influenceuses françaises les plus suivies sur Snapchat. Son quotidien, rythmé par les partenariats rémunérateurs parfois problématiques, est abondamment chroniqué chaque jour en vidéo et photo à destination de son million d'abonnés. Poupette Kenza, une mère de deux enfants originaire de Rouen, fait actuellement parler d'elle pour une tout autre raison : elle a été placée en garde à vue vendredi 17 février 2023. Comme l'a rapporté 76Actu lundi 20 février 2023, la jeune femme de 22 ans accro aux réseaux sociaux est visée par une enquête pénale pour "soustraction par le parent d’un enfant mineur sans motif légitime à ses obligations légales compromettant sa santé, sécurité, moralité ou son éducation". Il lui serait reproché des "faits de maltraitances" sur l'un de ses deux garçons, Seyana et Khalis. Ressortie libre de son interrogatoire, Poupette Kenza aurait déjà fait l'objet de plusieurs signalements en lien avec l'éducation donnée à ses enfants et surtout à son cadet âgé d'un an et demi.

L'enquête ouverte serait intervenue après l'hospitalisation de son petit garçon Khalis. L'enfant né en mai 2022 aurait souffert d'une blessure à la tête que sa mère a évoquée sur ses réseaux sociaux. "J’étais obligée de m’empresser de vous donner des nouvelles pour ne pas vous inquiéter plus que ça. Les résultats de L’IRM sont très positifs", a-t-elle dit à ses abonnés, d'après des propos repris par Le Parisien mardi 21 février 2023. La révélation dans la presse de ses déboires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite