Quel pourboire laisser au restaurant quand on voyage à l'étranger ?

Unsplash

C’est bien connu quand on se prépare à voyager, il y a plusieurs choses auxquelles on doit penser. Le logement, les transports, la langue ou encore les monuments à visiter. Mais avez-vous déjà réfléchi au pourboire ? Cette somme d’argent qu’on décide de donner à la fin d’un repas au serveur pour le remercier de nous avoir fait passer un bon moment. Loin d’être anodine, elle est un indicateur culturel du pays dans lequel on se trouve. En effet, si vous ne souhaitez passer pour un radin ou alors heurter certains codes, le site Hawaiin Islands vient de publier une carte du monde qui détaille les pourboires qu’il est recommandé de laisser au restaurant.

Certes les pourboires peuvent varier selon l'humeur ou encore le porte-monnaie des clients. Il existe également des règles tacites à respecter. Sur le continent qui a inventé ce petit bonus donné en fin d’addition, l'Europe, le pourboire représente en général 10% de ce que vous allez régler. Bien que dans la majorité des pays européens cette pratique ne soit pas obligatoire, elle est plus vue comme un geste de générosité et de grandeur d’âme. Et pour cause, étant essentiellement dans des pays où les salaires sont réglementés à l’échelle nationale, les fins du mois des salariés n’en dépendent pas.

Dans d’autres pays comme la Serbie, l’Arménie ou encore le Canada, les pourboires ne sont pas vraiment une option. Cependant, ils sont plafonnés à 20% de votre addition. Là où aux États-Unis ces mêmes 20% sont le minimum de ce que vous devez (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite