Publicité

Pourquoi 2024 est l’année des couleurs moches ?

Dans les prévisions des tendances pour 2024 et dans le viseur des modeuses les plus aguerries, on zieute certaines couleurs qui ne font pas l’unanimité. Pourquoi ont-elles tant de succès ?

À chaque époque son armada de tendances. Des tendances plus ou moins mémorables, plus ou moins prisées aussi. Certaines sont restées et sont même devenues des piliers de la garde-robe quand d’autres ont fini aux oubliettes (ou sur nos photos de l’époque). Alors qu’en sera-t-il des tendances qui marquent notre époque ? Les mouvances de notre dressing de 2024 sont souvent très inspirées par les modes passées, notamment celles des années 90 et 2000… Mais des couleurs semblent prendre le pas sur les jeans larges et les pulls à col bardot et ne mettent d’ailleurs pas tout le monde d’accord. Parmi elles, on note le jaune pâle qui avait été vu en masse sur les défilés printemps-été 2024, tout comme le vert pomme qui a séduit de nombreux créateurs et qui va tenter de s’immiscer dans notre garde-robe. Autre couleur qui est érigée en « couleur de l’année », rien que ça, par Pantone : le fameux « peach fuzz », un pêche rafraîchissant. Des couleurs qui, n’ayons pas peur des mots, peuvent être qualifiées de laides par pas mal de monde. En tout cas, elles créent le débat. Mais ces dernières sont pourtant prisées sur les podiums des quatre coins du globe. Chez Bottega Veneta, Gucci, AZ Factory ou Courrèges, les couleurs déroutantes s’imposent comme les bâtons de dynamite dont on avait peut-être besoin. Alors pourquoi aime-t-on les couleurs laides en 2024 ?

A lire aussi :  Imprimés : lesquels sont in et out cette saison ?

Esber S24 022
Esber S24 022

...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi