Pourquoi les ados voudraient un enseignement menstruel à l'école

Les règles sont taboues pour un·e Français·e sur deux. C'est ce que nous enseigne le baromètre annuel de l'association Règles Élémentaires, se basant sur un échantillon de 1000 répondant·e·s, représentatif·ves de la population française âgée de 18 ans et plus. Ainsi,Règles Élémentaires nous apprend également que la moitié des moins de 35 ans pense qu'il est normal d'avoir mal pendant ses règles. Ou encore qu'une jeune femme de moins de 24 ans sur 2 a déjà manqué l'école à cause de ses règles.

Le baromètre nous enseigne encore que près de 60% des personnes interrogées "n'ont reçu aucun enseignement formel à propos des règles", et que seulement un quart des jeunes a déjà entendu parler de maladies liées aux règles à l'école. 44% de la population française avance avoir reçu un enseignement à ce sujet. De plus, 70% des Français·es déclarent avoir déjà entendu parler de la précarité menstruelle et 46% savent de quoi il s'agit.

De fait, les 16-19 ans sont ouvertement favorables à presque 100 % à un "enseignement menstruel" délivré dans le cadre scolaire. C'est également le cas de Règles Élémentaires, première association française de lutte contre la précarité menstruelle et le tabou des règles, qui se mobilise "pour qu'un enseignement menstruel formel accessible à tou·tes, notamment dans le cadre scolaire, devienne la norme".

Déconstruire un tabou

Comme le rapporte le baromètre, l'opinion française est déjà largement favorable à l'idée d'un...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi le coming out de l'idole des ados JoJo Siwa compte autant
Pourquoi "La puissance des mères" est l'un des grands livres de la rentrée
Elle a créé sa marque de tampons bio pour combattre la précarité menstruelle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles