Pourquoi l'actrice Ashley Judd a décidé de revoir l'homme qui l'a violée

"Guérir du chagrin est un travail intérieur". L'espace d'une interview accordée au podcast "Healing With David Kessler", Ashley Judd est revenue sur un sujet intime, très difficile. Lors de cet échange, elle a expliqué pourquoi elle avait souhaité revoir l'homme qui l'a violée en 1999.

Selon ses mots, l'actrice, connue pour ses performances dans Heat, Le collectionneur et Divergente, aurait échangé avec cet homme au sujet de "la justice réparatrice". "J'ai essayé de le retrouver et il a refait surface très facilement, et pour faire court, nous nous sommes retrouvés assis sur des chaises, près d'un ruisseau, ensemble. J'étais déjà une femme féministe adulte et autonome. Mes limites étaient très claires", narre-t-elle.

Ashley Judd voit là un "processus de réparation".

"Je n'attendais rien de lui"

Au micro du podcast, Ashley Judd développe : "Je n'attendais rien de lui. Il a exprimé ses profonds remords. Guérir du chagrin est un travail intérieur". Comme le rapporte le Guardian, Ashley Judd s'est dite "survivante de viol à trois reprises". L'actrice américaine a même du avorter suite à l'un de ces viols. "Avoir accès à un avortement sécurisé était personnellement important pour moi", a-t-elle déclaré.

"Je voulais partager cette histoire parce qu'il existe de nombreuses façons de guérir du chagrin", a encore rapporté Ashley Judd au micro de l'émission, comme le relate encore CNN. Une introspection que l'on...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi revoir "Sport et violences sexuelles : la fin du silence ?" sur France 2
"Dangereuse alliance" a 25 ans : pourquoi revoir le teen movie culte (et féministe)
Julie accuse 20 pompiers de l'avoir violée : pourquoi ses soutiens parlent de "déni de justice"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles