Publicité

Mais pourquoi Miss Japon est-elle au coeur de vives polémiques ?

Mais pourquoi la Miss Japon est-elle au coeur des polémiques ?  - Adobe Stock
Mais pourquoi la Miss Japon est-elle au coeur des polémiques ? - Adobe Stock

Elle s'appelle Carolina Shiino. Vous ne la connaissez pas, et pourtant l'on parle beaucoup d'elle en ce moment. Cette jeune femme est la nouvelle Miss Japon. Et elle se retrouve au coeur d'une controverse. Aussi bien dans son pays... Qu'en Ukraine.

Voilà une pub dont elle se serait bien passée. A l'international, la nouvelle Miss Japon fait couler de l'encre. Et ce alors que Miss Univers ou Miss France ont davantage l'honneur des spotlights d'ordinaire. Vous vous en doutez : les raisons ressemblent plutôt à ce que l'on appelle... Un bad buzz.

Elle se nomme Carolina Shiino, a 26 ans, et se retrouve donc au coeur d'une polémique. Légitime pour certains et tout à fait absurde pour d'autres. Pourquoi ? C'est très simple. En vérité, bien que Miss Japon, la jeune femme est née en Ukraine. De quoi bousculer quelque peu l'esprit des patriotes et amateurs du fameux concours, soucieux de voir une non-native du Japon remporter le précieux sésame. Un scandale qui n'a pas lieu d'être ?

On pourrait rapidement répondre par l'affirmative à cette question rhétorique : car cela fait vingt longues années que Carolina Shiino vit au Japon. Elle est arrivée au pays à l'âge de cinq ans. Tant est si bien qu'elle est même naturalisée citoyenne. Et cependant, les débats font rage...

Racisme et sexisme ?

Un scandale médiatique qui fait réagir donc, à grands coups de sexisme et de racisme qui ne disent par leurs noms. D'ailleurs, relève 20 Minutes, la principale concernée elle-même confirme que sa naturalisation n'a pas été un long fleuve tranquille, loin de là : "Il y a eu des barrières raciales et il a été difficile d'être accepté en tant que Japonaise", explique-t-elle, ravie d'avoir remportée un...

Lire la suite


À lire aussi

Excision : 200 millions de filles et de femmes vivent avec une mutilation génitale
"Chinetoque" : Oui, le racisme anti asiatique existe (Emilie Tran Nguyen s'alarme)
Sexe : Pourquoi cette explosion "incontrôlable" d'IST aux Etats-Unis ?