Publicité

Pourquoi le portrait officiel de Charles III fait-il polémique en Angleterre ?

Un nouveau portrait du roi Charles III a été révélé. Ce dernier sera affiché dans tous les bâtiments publics du Royaume-Uni. Un projet au budget important dont se scandalisent les antimonarchistes.

Ce projet divise au Royaume-Uni. Ce lundi 15 janvier a été révélé un nouveau portrait du roi Charles III. Réalisée au château de Windsor en 2023 par Hugo Burnand, cette photographie traditionnelle est destinée à tous les bâtiments publics du Royaume-Uni. Le roi y est représenté dans un uniforme de la Royal Navy avec ses médailles et honneurs.

« L' accession de Sa Majesté le Roi a marqué un nouveau chapitre dans notre histoire nationale. L’affichage de ce nouveau portrait nous rappellera à tous l'exemple donné par notre plus haut fonctionnaire et j'espère qu'autant d'organisations éligibles que possible souhaiteront poursuivre cette fière tradition britannique et honorer le règne de notre roi », déclare le vice-président Oliver Dowden dans un communiqué.

Lire aussi : Mariage Royal : le roi Charles III et Camilla, les amants terribles

Si le cadre ou la photo en elle-même ne sont pas des sujets de discussions, c’est le budget que représente l’importation de ce cliché dans le royaume qui fait réagir les militants antimonarchistes.

Un projet coûteux qui fait réagir

Dans l’exécution de ce projet traditionnel, cette photo serait affichée en format A3 dans un cadre en chêne. Dans les faits, cela représenterait un budget de près de 9 millions d’euros pour le gouvernement anglais, selon le Cabinet du Premier ministre.

Un coût d’administration dont s’insurge Graham Smith, directeur général de « Republic », un groupe d’opposant...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi